Marketing

E-santé et vendeur virtuel

Post by
Lukian Pillard
E-santé et vendeur virtuel

E-santé et vendeur virtuel 


L’apport des chatbots ne se résume pas au e-commerce


L’entrée de Doctolib dans les licornes françaises appuie sur le développement rapide dont fait preuve l’écosystème de la santé numérique : le marché français pèsera 4 milliards d’euros en 2020, selon une étude de Xerfi, contre 2,5 milliards en 2014. 

Le développement d’applications e-santé a aidé 60% des malades chroniques à gérer leur pathologie. Elles jouent un rôle crucial dans le suivi pathologique, mais il est également possible d’aider les patients dès le diagnostic d’une pathologie à l’aide d’un vendeur virtuel. Ce dernier va replacer le patient au centre des discussions et l’aider à suivre ses différents traitements.  


Récemment, une startup française a levé 600 000€ afin de simplifier le parcours de soin des patients. Preuve encore une fois que la santé connectée est en plein essor. D’ici 2022, 410 milliards seront investis sur le marché de la santé connecté : logiciels, solutions de conseil patient ou objets connectés.

Quand on sait que 32% des personnes handicapées ou atteintes de maladies chroniques se sentent seules, l’utilisation d’un vendeur virtuel paraît évidente. La solitude entraîne de la timidité, ces patients seront plus à même de demander des conseils à un chatbot qu’à un médecin. 


Chatbot et pharmacie en ligne


Il existe plus de 600 sites français proposant des produits médicaux en ligne : pharmacie et parapharmacie. Les médicaments sont tous les mêmes, il est donc important de se différencier de ses concurrents en proposant une expérience d’achat nouvelle à ses utilisateurs. Avec un chiffre d’affaires national de 240 millions d’euros en 2017, les pharmacies en ligne sont ancrées dans les habitudes d’achat des français. Il est important de rappeler que 69% des utilisateurs sont convaincus par la rapidité de réponse d’un vendeur virtuel. Les produits médicaux sont très similaires, le risque d’allergie rentre également un compte. Pour éviter que votre client se perde, lui proposer une conversation avec un chatbot lui permettra de rentrer ses antécédents médicaux afin de choisir le produit qui lui correspond à 100%.


L’ultra-personnalisation de Noci peut vous permettre d’augmenter votre taux de conversion de 15%. Le client sera satisfait par l’expérience rapide et intuitive qu’il vient de vivre. Vous augmenterez donc votre capital satisfaction client, tout en développant votre pharmacie en ligne. 




sources : 

http://www.xerfi.com/presentationetude/Les-marches-de-le-sante-a-lhorizon-2020_4CHE27 

https://mysofie.fr/ 

https://www.planetoscope.com/sante/2036-chiffre-d-affaires-des-pharmacies-en-ligne-en-france.html 

https://insights.ubisend.com/2017-chatbot-report

Text Link